Aceto balsamico tradizionale - consorzio di Reggio Emilia

Aceto balsamico tradizionale consorzio tra i produttori di aceto balsamico tradizionale di Reggio Emilia


L’histoire du Vinaigre Balsamique Traditionnel est son « produit » : ils ne sont pas nombreux dans ce cas. En effet, depuis plusieurs siècles ce fruit du talent et de la passion de l’Homme honore et identifie les tables les plus fastueuses et cultivées. Ses origines antiques, encore secrètes, enveloppent encore de mystère le « vinaigre le plus spécial au monde » et son savoir-faire (Qui a eu l’idée de le faire en premier? Avec quelles techniques? Les secrets de préparation hérités de père en fils).

La trace écrite la plus ancienne date de 1046, quand l’Empereur d’Allemagne Henri II, en route pour Rome pour l’Investiture, fit étape à Plaisance. Il écrit alors à Boniface, marquis de Toscane et père de la célèbre comtesse Mathilde de Canossa, en lui demandant de lui remettre en cadeau un vinaigre spécial dont il avait entendu parlé et que «l’endroit en produisait de parfait » : l’intérieur de son château.

Plus tard, cette forteresse sera rendue célèbre pour la rencontre du Pardon entre le Pape Grégoire VII et l’Empereur Henri IV, qui y fit amende honorable. On y produisait un vinaigre, un élixir, un baume très convoité par les têtes couronnées. Ce fait historique reporté dans le poème Vita Mathildis écrit par le moine Donizone, principal biographe de la grande comtesse Mathilde. Des témoignages des XII°, XIII° et XIV° siècles nous révèlent l’existence, à Reggio Émilie, Scandiano et dans les principales villes sous le pouvoir de la famille d’Este, de producteurs de vinaigre réunis en vraies ligues, qui devaient jalousement conserver les secrets de production. Après l’imprimatur impérial et en particulier pendant la Renaissance, le Vinaigre Balsamique fut très présent sur les tables des rois et des ducs, en particulier ceux d’Este.

En 1471, sous le règne de Hercule Ier, duc de Ferrare, le Balsamique acquit sa célébrité. Toute la dynastie qui gouverna le duché de Modène, Reggio Émilie et Massa (jusqu’à l’Unité italienne, en 1859) a enrichit les chroniques de souvenirs sur le Vinaigre Balsamique Traditionnel. Ludovic Arioste, natif de Reggio Émilie, écrit dans sa troisième satyre adressée à son cousin Annibale Malaguzzi « in casa mia mi sa meglio una rapa ch'io cuoca, e cotta s'un stecco me inforco e mondo, e spargo poi di aceto e sapa”.(Chez moi, j’aime davantage un navet que je cuisine. Une fois cuit, je le mets sur une brochette et je le nettoie, puis je l’assaisonne avec du vinaigre et du moût cuit).

En 1863, F. Sestini écrit “dans les départements de Modène et de Reggio Émilie, on prépare depuis les temps anciens une qualité particulière de vinaigre dont les apparences physiques et l’excellent arôme lui conférèrent le nom de Vinaigre Balsamique ”. Au cours du XIX° s., les témoignages deviennent de plus en plus nombreux  : on le retrouve sur les listes des dotes des familles de Reggio Émilie. A l’époque, il était de bon ton d’ajouter à la dote des demoiselles de bonne famille qui se mariaient des tonnelets de prestigieux Vinaigre Balsamique et des batteries de fûts contenant le précieux liquide.

La suite se passe de nos jours...


Siège statutaire:
presso CCIAA - Piazza Vittoria 3
42121 Reggio Emilia - ITALY
P. IVA 01283320354
Secrétariat, siège d’exploitation, mises en bouteille, cours, réunions:
Via Josip Broz Tito n. 11/C-E
42123 Reggio Emilia - ITALY
Ouvert de 8h30 à 12:30
Tel. (0039) 0522 381289
Cookie policy
web agency modena siti internet